agevp60.com

Logo AGEVP 60 ans

Décennie 1974 - 1983

Vous qui retournez au Vietnam (Ai về xứ Việt)

La chanson “Ai trở về xứ Việt” (Vous qui retournez au Vietnam) était composée en 1978 par Phan Văn Hưng sur les textes du poème de même nom de Minh Đức Hoài Trinh, alors que les deux étaient actifs au sein de l’Association Générale des Etudiants Vietnamiens de Paris (AGEVP). Minh Đức Hoài Trinh tenait une chronique régulière dans le journal Nhân Bản intitulée “Lá Thư” (La lettre) tandis que Phan Văn Hưng était impliqué dans les activités artistiques et journalistiques.

La chanson était chantée pour la première fois par Phan Văn Hưng lors d’une soirée artistique dédiée spécialement aux œuvres de Minh Đức Hoài Trinh et organisée par l’AGEVP au Foyer International sur le Boulevard Saint Michel, Paris 5è,. Sur une photocopie de l’exemplaire manuscrit (voir plus bas), il est possible de déchiffrer sous des caractères à peine lisibles la mention “Nhóm Sáng Tác THSV” c’est à dire Groupe de création de l’AGEVP. À l’époque, toutes les créations des membres de l’AGEVP étaient collectivement signées de la sorte, avant le groupe littéraire Lam Sơn ne prenne le relais et que chaque créateur signe de son nom individuel.

La chanson “Ai trở về xứ Việt” était enregistrée sur une cassette audio intitulée “Du Ca 3 – Trong Lòng Quê Hương” (Au coeur de la patrie) en 1979 et publiée dans le recueil de chansons Ai Về Xứ Việt en 1981 avec une préface du musicien Nguyễn Đức Quang.

Lorsque la chanson “Ai trở về xứ Việt” était reprise par de nombreux chanteurs professionnels dont notamment Khánh Ly, l’oeuvre devenait rapidement une des chansons emblématiques de l’après-1975. Elle marquait également un changement d’état d’esprit chez de nombreux vietnamiens réfugiés qui quittaient alors un sentiment de perte, de nostalgie envers la patrie pour adopter une attitude active réclamant plus de liberté et de démocratie pour le peuple vietnamien.

Lire aussi/Đọc thêm  Playlist Du Ca 2

Phan Văn Hưng

Autres anecdotes

A l’origine, le titre de la chanson est “Ai trở về xứ Việt” mais sans que personne ne s’en aperçoive de suite, il est devenu “Ai về xứ Việt” (plus de “trở”) au moment d’être intégré dans le recueil de chanson de même nom édité en 1981. A chaque fois que cette oeuvre est chantée dans le cadre des activités de l’AGEVP, c’est toujours le dernier titre qui a été choisi.

Dans une conversation avec une responsable du mensuel Nhân Bản, la poétesse Minh Đức Hoài Trinh a révélé avoir écrit le poème pour les prisonniers arrêtés par le gouvernement de Ngô Đình Diệm (ancien président de la 1ère République du Vietnam) pour avoir protesté contre sa répression des bouddhistes. Le poème était composé en 1962 alors que Minh Đức Hoài Trinh était à Paris, d’où le titre “Vous qui retournez au Vietnam”. L’oeuvre est ensuite publiée en 1964 à Saigon dans le recueil de poésie intitulé “Mơ” (Rêve). Bien que le poème ait été écrit dans le contexte des troubles politiques de la 1ère République du Vietnam, en le lisant, le compositeur Phan Văn Hưng avait ressenti qu’il cadrait parfaitement avec l’état d’esprit qu’il avait après les événements tragiques de 1975. C’est ainsi qu’il a voulu le transposer en chanson. Selon Phan Văn Hưng, cela était un effet magique de l’art. Il y a des émotions universelles de douleur et de bonheur qui touchent tout le monde de la même manière dans des circonstances différentes !

Lors des retrouvailles avec Phan Văn Hưng à Little Saigon aux Etats-Unis, Minh Đức Hoài Trinh a déclaré : “Hưng, trouves-tu que ce poème dégage encore beaucoup de romantisme ? Si je devais le réécrire à l’époque communiste, il exprimerait sûrement un ressentiment ardent plutôt qu’un sentiment délicat comme il l’a été !”

Lire aussi/Đọc thêm  Les plus beaux jours

Version manuscrite originale

Traduction en français des paroles

Vous qui retournez au Vietnam

Vous qui retournez au Vietnam
Donnez-moi des nouvelles du prisonnier
Ses gémissements semblent revenir en écho
Les saisons qui passent sont une éternité.

Vous qui retournez au Vietnam
Rendez visite à ce prisonnier
Offrez-lui de ma part un fragment de ciel bleu,
Pour effacer le ciel noir de ses cellules.

Mes amis, quand seriez-vous libérés ?
Quand regoûteriez-vous au riz frais ?
Quand percevriez-vous le chant des oiseaux ?
Quand est-ce ? Quand est-ce ?

Ami prisonnier, je n’oublierai pas,
Les chaînes autour de tes poignets,
Les barreaux qui te séparent de tes proches,
Tes souffrances qui sont aussi les miennes

Vous qui retournez au Vietnam
Voici un peu de ma chère liberté,
Et beaucoup de mon intense affection
A la porte des cellules, échangez contre peines et tristesse

Vous qui retournez au Vietnam
Voici ce message au prisonnier,
Je t’accueillerai à la porte des ténèbres,
La vie sera d’un rose intense du Printemps
En dépit d’un ciel chargé de nuages d’Automne…

VIDEO

Les interprètes venant de l’AGEVP

Phan Văn Hưng (2002, siège de l’AGEVP)

Tố Lan (Tết 2010 année du Tigre)

Bích Thủy, Y Lan, Sơn, Đan (Tết 2017 année du Coq)

Lire la vidéo

Les autres interprètes

Khánh Ly

Ngọc Lan

Tuấn Anh