agevp60.com

Logo AGEVP 60 ans

L'A.S Vietnam

Comment parler de l’AS Vietnam (Association Sportive Viet Nam) ? Voilà un sujet qui n’est pas évident. Elle est une association créée par l’AGEVP et pourtant nous l’appelons “section”, en vietnamien cela donne “Đoàn Thể Thao” ou “Ban Thể Thao”. C’est quand même étrange cette histoire ! Et pourquoi la créer ?

Le plus simple est peut-être de commencer par le début. Il y a bien longtemps dans une lointaine galaxie, très lointaine… Euh non ! Ce n’est pas ça ! Si quand même un peu !

Un peu d’histoire

Donc, il y a bien longtemps, dans les années soixante, de jeunes vietnamiens arrivaient en France pour y faire leurs études. Ce nombre allant grandissant, ils étaient présents un peu partout dans l’Hexagone, notamment Lille, Bordeaux, Lyon, Besançon, Grenoble, Montpellier, Toulouse et évidemment Paris. Et c’est en 1964 que l’Association Générale des Etudiants de Paris fut créée pour permettre les rencontres et l’entraide entre ces jeunes loin de chez eux.

En 1965, trois associations d’étudiants (Lyon, Grenoble, Montpellier) eurent l’idée d’organiser des journées sportives à Lyon, pendant les vacances de Pâques, où les compétitions de football, de volley-ball et de ping-pong ont eu lieu. Ces rencontres sportives servaient surtout de prétexte pour se rencontrer et se lier d’amitié dans le cadre distrayant des compétitions sportives.

Ce fut un grand succès. Au point que l’année suivante, ces journées furent reconduites, toujours à Lyon, mais avec l’arrivée de trois autres associations : Paris, Toulouse et Bordeaux. Lors du match de foot inaugural, Phạm Tất Đạt avait ouvert le score pour l’AGEVP face à Lyon, mais cela n’avait pas empêché la défaite de Paris.

Toujours le grand succès. Du coup, ces journées sportives eurent de nouveau lieu en 1967, mais cette fois-ci à Grenoble et avec la participation de Lille, Besançon et Genève, et des disciplines supplémentaires comme le basket-ball et le tennis. En 1968, ces journées se déroulèrent à Besançon avec les présences de Liège, Bruxelles et Lausanne.

Les compétitions sportives dans la matinée, les veillées de chants autour du feu le soir. Les journées sportives européennes des étudiants vietnamiens étaient nées. Très tôt, les compétitions féminines furent introduites et l’athlétisme dit aussi son entrée. Ces journées sportives (Đại Hộ i Thể Thao Việ t Nam Âu Châu) ont perduré jusque dans les années 2000.

L’important est de participer… et aussi de gagner

Ces Journées Sportives européennes commençaient à ressembler aux jeux olympiques, sauf qu’elles avaient lieu tous les ans et non pas tous les quatre ans. Et chaque année, elles changeaient d’endroit en fonction de l’association qui les organisait. Association dites-vous ? Le terme allait être peu à peu remplacé par délégation. Et comme pour les jeux olympiques, chaque délégation mettait un point d’honneur à gagner le plus de médailles.

En 1970, c’était au tour de Paris d’organiser les Journées Sportives Européennes (Đại Hội Thể Thao). Cette responsabilité a été confiée à Vũ Tiến Vượng, secondé par Nguyễn Ngọc Danh, pendant l’exercice du président Bùi Ngọc Vũ. Les jeux auront lieu à Jouy en Josas en profitant de l’infrastructure de HEC. L’AGEVP préparait sérieusement ces jeux mais elle connaissait déjà la concurrence d’Orsay qui attirait quelques bons athlètes en leur permettant de s’entraîner pendant l’année. L’idée d’offrir à ses athlètes la possibilité de se préparer pour les jeux commençait à faire son chemin dans la tête des cadres de l’AGEVP.

Lire aussi/Đọc thêm  Souvenirs de NGÀY MAI

Cependant, en 1975, la chute de Saigon changea quelque peu la donne. L’AGEVP n’accueillait plus en son sein que des étudiants mais également des réfugiés vietnamiens. Lesquels réfugiés arrivaient partout en Europe et les Journées Sportives Européennes gagnaient aussi en ampleur. Elles s’étoffaient des participations des délégations allemande, danoise, norvégienne, etc.

L’impératif des entraînements conduit l’AGEVP à créer l’ASVN afin de pouvoir demander l’attribution des salles et des terrains.

L’acte de naissance

Ainsi naquit l’ASVN en 1981 lors de l’exercice de Lâm Hoài Hiếu.

Extrait du Journal Officiel du 27 mai 1981, section Associations Etrangères :
“11 mai 1981. Arrêté du ministre de l’intérieur. (Autorisation enregistrée à la préfecture de police le 15 mai 1981). Section sportive de l’Association Générale des Eotudiants Vietnamiens de Paris. Objet : promotion du sport dans la communauté vietnamienne de Paris. Siège social : 51, rue Damesme, 75013 Paris”.

Les 5 membres fondateurs de l’ASVN étaient : Nguyễn Xuân Vũ , Trương Như Phong, Nguyễn Như Lưu, Lê Tất Tố et Đỗ Đăng Liêu. Ils étaient réunis sur la photo prise en 1980 au gymnase de l’Ecole Centrale Paris, à Châtenay-Malabry. Aujourd’hui ce club des 5 est éparpillé aux USA, au Canada et en Australie.

En 81-82, les responsables des disciplines pratiquées étaient :
– Athlétisme : des membres de l’équipe d’athlétisme
– Badminton : Lương Anh Tuấ n (Tuấn Xôi), Trương Trọng Kiệt, Lê Thị Bı́ch Thuận
– Basket : Bùi Thế Thưởng Hải
– Football : Vũ Quốc Lưu, Chung Phước Lộc, Nguyễn VănThới
– Natation : Châu Ngọc Thắng (Thắng rừng)
– Ping Pong : Nguyễn Hoàn Phúc, Lê Văn Tiềng
– Tennis : Đặng Quốc Ấn
– Volley Ball : Nguyễn Như Lưu, Đinh Bı̀nh

Suite à sa création, l’ASVN a pu bénéficier des équipements sportifs de la ville pour les entraînements de ses pratiquants. Elle s’est également affiliée à de nombreuses fédérations sportives françaises et participe à des tournois et compétitions officiels. Ses licenciés ne sont plus que des personnes d’origine vietnamienne. L’ASVN s’est au fil du temps complètement intégrée à la société française.

Bong Chuyên 1980
Debout (de gauche à droite) : Bình, Giáp, Vũ*, Tố*, Văn Anh, Hiếu, Thanh, Hiệp, Nội
Assis (de gauche à droite) : Liêu*, Lưu*, Phong*, Chương, Tâm, Lễ
* membre fondateur

Les cinq cyclones

Qui de mieux pour évoquer cette période que les cinq cyclones ? [les cinq maîtres dans “Kung Fu Panda”, NDLR]

Je croyais aller chercher du travail à l’OMS [Organisation Mondiale de la Santé, NDLR]” – se souvient Nguyễn Xuân Vũ (Président). “Mais l’employé de l’Office Municipal des Sports m’expliquait alors que son bureau a pour mission d’affecter des locaux d’entraînement aux associations sportives de Paris 13ème ! Je revenais donc expliquer à mes amis mon ressenti de l’importance de ne plus rester qu’entre Vietnamiens, mais de grandir et de s’ouvrir plus vers l’extérieur, de participer aux tournois régionaux et de montrer ainsi notre existence d’étudiants sportifs poursuivant l’idéal d’un Vietnam libre, juste et prospère…“.

Il y avait beaucoup de démarches administratives (règlement intérieur, enregistrement au niveau des fédérations sportives…), opérationnelles et de cohésion à faire et à mettre en place.” – ajoute Trương Như Phong (trésorier). “Et la Section Sportive devait être autonome car il n’y avait pas beaucoup de fonds dans la trésorerie de l’AGEVP. La création de la Journée Sportive (Ngày Thể Thao) en 1981 nous a aidé à rapporter quelques sous à la Section.

Lire aussi/Đọc thêm  Le récit d’une photo

Parlant de sous, je me souviens de deux gars [Phong et Vũ , NDLR] qui sont allés marchander des uniformes, puis découper à la main le logo THSV sur du tissu autocollant pour coller sur les maillots des joueurs de l’ASVN, avec un fer à repasser que nous avons emprunté à quelqu’un dont je ne me souviens plus du nom !” – termine Phong avec amusement.

Pour rappel, au ĐHTT en 1978 à Beauvais, la délégation du Danemark avait remporté la plupart des compétitions, comme le cross-country, le football, le volley-ball et de nombreuses autres. Cette fois-là, la délégation de THSV a beaucoup perdu, et ces défaites ont été peut-être un stimulus qui a conduit à la création de Đoàn Thể Thao de THSVVNP, même si l’ASVN n’a été officiellement créée que quelques années plus tard, en 1981.” – analyse Nguyễn Như Lưu (Conseiller).

Chacun des 5 fondateurs avait ses propres motivations pour créer l’ASVN. Pour ma part, c’était en partie une réaction à ce que faisait le côté pro- communiste de la communauté vietnamienne à Paris. J’avais commencé à jouer au volley avec des Vietnamiens, en 1971, du côté pro-communiste (Union des Vietnamiens d’outre-mer), mais après je n’ai plus joué avec eux parce que j’ai rejoint THSV. J’ai vu quelques jeunes qui n’aimaient pas le communisme mais les ont rejoints parce qu’ils étaient le seul club vietnamien à Paris, et peu à peu ont été incités à participer à leur Têt, pour finir par être enrôlés chez eux. Je voulais vraiment créer un environnement sportif pour que tous les jeunes Vietnamiens qui veulent pratiquer un sport puissent avoir un endroit pour le faire sans subir aucune considération idéologique.” – précise Như Lưu.

En plus de promouvoir le sport, l’autre chose importante de la Section sportive est de faire venir les gens à l’AGEVP. Nombre de licenciés de l’ASVN sont ensuite devenus des membres de l’AGEVP et ont participé à d’autres activités (artistiques, musicales, journalistiques, culinaires, …) de l’association.” – poursuit Lê Tất Tố (Conseiller). “Je me rappelle particulièrement de Tuấn Xôi qui était une personne adorable. Il encourageait tout le temps les gens et dans toutes les disciplines. Presque toutes les disciplines ont un peu de Tuấn Xôi. A l’époque, lorsqu’il y avait des disputes entre licenciés, je lui demandais de faire la médiation.“.

Sur la base de vos récits, j’estime que vos souvenirs sont corrects et ne sais pas quoi suggérer d’autres. Merci pour tout.” – conclut Đỗ Đăng Liêu (Conseiller) admiratif de la performance de ses pairs après toutes ces années.

Vers l’infini et au-delà

Depuis sa création, l’ASVN n’a cessé de croître en nombre de sections et en termes de résultats. Vis-à-vis de ses athlètes aux ressources limitées, l’ASVN a toujours su les aider pour les cotisations aux différents tournois.

Lire aussi/Đọc thêm  La chanson "Le petit ramasseur de pétrole"

La section Badminton a engagé une équipe pour participer aux tournois organisés par la Fédération Française de Badminton. Elle a créé le Tournoi AGEVP de badminton en 1987 dont les deux premières éditions se déroulaient à Paris 17è, avant de se poursuivre pendant plusieurs années à la Halle Georges Carpentier dans Paris 13. En parallèle, sollicitée par la Ligue Ile-de-France de Badminton, la Section a envoyé bon nombre de ses licenciés participer à l’organisation de l’Open de France au Gymnase Coubertin en tant que bénévoles. Ce tournoi est ensuite repris par la FFB pour devenir un événement très connu sous le nom des Internationaux de France de Badminton.

La section Volley-ball a engagé une équipe première masculine au niveau Régional 3 de la Fédération Française de Volley-ball pendant plusieurs années, une équipe masculine de niveau départemental, une équipe féminine départementale coachée par une joueuse d’origine japonaise. L’équipe masculine a même représenté le 13ème arrondissement lors des premiers jeux de Paris en 1984. Elle a joué la Finale au stade Pierre Coubertin à Paris devant le maire du 13ème, Monsieur Jacques TOUBON et de nombreux spectateurs.

La section Tennis de table compte aujourd’hui près de 50 membres allant de 8 à 87 ans. Elle a réussi à maintenir une équipe en Première Régionale malgré la pandémie de COVID-19. Chaque année, elle participe au téléthon et aux journées portes ouvertes des associations sportives organisées par la mairie du 13ème arrondissement de Paris.

L’ASVN a édité un bulletin d’informations intitulé “Hũ Gạo” afin de créer le lien et la cohésion entre ses différentes sections.

L’ASVN a permis à l’AGEVP de constituer ses délégations pour les Journées Sportives Européennes, et aussi de les organiser, notamment en 1983 à l’Ecole Centrale Paris, en 1990 au stade Louis Lumière – Paris 20ème, en 1997 au stade Elisabeth – Paris 14ème. Lors de ces Journées, l’ASVN a remporté à plusieurs reprises le prix du fairplay tant convoité au nom de l’AGEVP.

Il faudrait encore parler de l’équipe de Foot, de la natation, du basket, de l’athlétisme, de la danse-rock, etc.

Liste des Président(e)s de l’ASVN

  • 1980-1982 : Nguyễn Xuân Vũ
  • 1982-1984 : Nguyễn Ngọc Bách
  • 1984-1985 : Trần Ngọc Giáp
  • 1985-1987 : Đặng Quốc Nam
  • 1987-1993 : Đinh Bı̀nh
  • 1993-1995 : Nguyễn Dương Tuấn
  • 1995-1997 : Nguyễn Trọng Nghı̃a
  • 1997-1998 : Phạm Đức Thành
  • 1998-1999 : Huỳnh Phước Vinh
  • 1999-2001 : Lê Đı̀nh Thái Lang
  • 2001-2003 : Phạm Minh Quang Nguyên
  • 2003-2004 : Huỳnh Bá Linh
  • 2004-2009 : Phạm Minh Quang Nguyên
  • 2009-2012 : Nguyễn Hoàng Kim
  • 2012-2016 : Trần Adeline
  • 2016-2024 : Lê Anh Hoàng


Cette liste des président(e)s de l’ASVN reconstituée grâce à la mémoire collective, est une marque de reconnaissance envers toutes ces équipes sportives qui se reconnaîtraient en leur président(e) et qui ont su défendre haut et fort, bon an mal an depuis plus de 40 ans, les couleurs bien aimées de notre chère ASVN.

Nguyễn Xuân Vũ & le collectif ASVN

Sur le même thème