agevp60.com

Logo AGEVP 60 ans

Décennie 2004 - 2013

La foi en mode mineur

40 années de fierté

L’année 2004 marquait le 40ème anniversaire de l’AGEVP. La première activité inaugurale de l’année commémorative était justement la fête du Tết organisée le 24 Janvier au Palais des Arts et des Congrès d’Issy-les-Moulineaux.

Dès 15 heures débutait la Foire du Printemps. Le programme artistique de cette Foire était très riche, avec de nombreux numéros de musique contemporaine alternant avec des performances assez originales : défilé de kimonos conçus par une créatrice de mode japonais, projection des sculptures de Nguyễn Vũ directement sur les vêtements des mannequins parés de bijoux créés par une créatrice française. De plus, le groupe FenX avait offert au public une démonstration d’arts martiaux spectaculaire digne d’un film d’action.

Le programme artistique de la soirée était encore plus fourni car avait bénéficié des contributions de nombreux amis et associations tels que la chanteuse Bạch Yến, le groupe Phượng Ca Dân Ca Quốc Nhạc, la Bibliothèque Diên Hồng… La deuxième partie du programme avait pour thème “L’AGEVP – Regards sur les 40 ans”, et était inaugurée avec la chanson “Marche des étudiants d’outre-mer” (Sinh viên hải ngoại hành khúc) proposée par une chorale composée de plusieurs générations de l’AGEVP et également de nombreux représentants d’associations.

À minuit, la soirée se poursuivait avec un bal organisé dans deux espaces distincts. Une grande salle avec de la musique live “pop & rock” animée par le groupe Saigon, et une salle plus petite débordante de musique disco ou techno mixée par un DJ professionnel.

Tout au long de l’année 2004, les activités régulières de l’AGEVP telles que les Journées sportives, le Tournoi de football, la Fête de la musique, le Camp d’été ou la Fête de la mi-Automne, étaient toutes placées sous le signe des 40 ans. Une chaleureuse fête de clôture était organisée le 27 novembre pour mettre fin à cette année commémorative. À cette occasion, un documentaire interviewant quelques anciennes figures de l’AGEVP, proposant de photos retraçant les 40 années d’activité, était projeté, suscitant de nombreuses émotions parmi les participants.

Evoluer pour avancer

Dans la joie de célébrer les 40 ans de l’Association, beaucoup d’entre nous avaient probablement ressenti l’arrivée progressive de certaines difficultés, entravant l’organisation du Tết, la publication du mensuel Nhân Bản et même la gestion de l’Association.

Si l’organisation de la soirée du Tết était toujours réussie en termes de qualité, sur le plan financier, elle posait problème. Le nombre de billets vendus restait satisfaisant mais les coûts liés à la location de la salle augmentaient chaque année au point que dès la fin de l’événement, le comité d’organisation était confronté à des pertes, de plus en plus lourdes à chaque édition. Il faut savoir que les bénéfices du Tết étaient vitaux pour financer certaines activités non rentables tout au long de l’année. Heureusement, de temps à autre, il était possible “d’emprunter” un peu les fonds de la Section Sportive afin de couvrir certaines dépenses urgentes.

Après le Tết de l’année du Coq en 2005, les cadres de l’Association avaient consacré de nombreuses heures à débattre en interne des questions telles que la poursuite ou l’arrêt des fêtes du Tết, le maintien à Issy ou le choix d’un autre lieu, la conservation du format habituel ou la recherche d’une nouvelle approche ? Une majorité avait alors décidé de continuer mais avec quelques modifications ! Si lors du Tết 1996, les membres avaient décidé de quitter le Palais de la Mutualité pour le Palais des Arts et des Congrès d’Issy afin de réduire les coûts, cette fois-ci, pour le prochain Tết 2006, la plupart avaient choisi de rester à Issy et de faire évoluer le format. Au lieu d’organiser une longue fête qui commençait le samedi après-midi pour ne s’arrêter que dimanche à l’aube, tout se déroulait le dimanche, entre le début et la fin de l’après-midi à 18h, 18h30 sans la tenue du bal. En restant sur une durée raccourcie, le coût de la location de la salle avait ainsi pu être réduit.

Lire aussi/Đọc thêm  1984 – 1993 : retour aux fondamentaux
Têt 2006
A partir de 2006, le Têt se déroule désormais le dimanche

Mais cette formule ne permettait de tenir que 2 années supplémentaires et en 2008, l’Association avait décidé de déménager le Tết à l’Opéra à Massy, un lieu offrant des installations modernes et un coût de location moins élevé. L’événement se déroulait toujours le dimanche, commençant par la Foire du Printemps puis enchaînant avec le programme artistique principal. Depuis lors, le format n’avait plus changé même si le coût de la salle augmentait chaque année. Mais cela relève de l’histoire future…

Fin d’une époque

Le mensuel Nhân Bản, une activité traditionelle de l’AGEVP, commençait à rencontrer des difficultés à partir de 2002, 2003. Le nombre de collaborateurs était en dimunition et la qualité des articles avait également baissé. Après le mois d’octobre 2004, après plus de 27 ans de publication presque chaque mois, avec seulement une pause en août, le numéro mensuel de Nhân Bản cessait de paraître. Seule l’édition spéciale du Printemps continuait d’être publiée et distribuée lors des festivités du Tết de l’Association.

Lors de sa présidence 2006-2008, M. Trần Ngọc Giáp avait invité Mlle Trần Đức Anh Thư, une jeune personne externe à l’AGEVP et résidant au Canada à prendre en charge la rédaction en chef de Nhân Bản avec pour mission de concevoir un projet de re-publication du mensuel. Anh Thư, l’une des plumes phares du magazine Ngàn Thông, rêvait de faire de Nhân Bản un grand journal avec des contributeurs du monde entier.

Malheureusement, ce projet arrivait dans une période où l’association manquait de personnes passionnées par le “métier de journaliste” et n’avait donc pas pu être concrétisé. Cependant, l’équipe éditoriale de Anh Thư avait réussi à produire une édition spéciale pour le Tết Đinh Hợi 2007 (année du Cochon), très élégante et professionnelle. Cette équipe avait également continué avec succès en publiant l’édition spéciale Xuân Mậu Tý 2008 (année du Rat) mais elle avait ensuite cessé.

En conséquence, Nhân Bản avait complètement disparu en 2009 et 2010. Il fallait attendre 2011 pour revoir une nouvelle édition de Nhân Bản Xuân Tân Mão (année du Chat). Depuis lors, malgré des difficultés persistantes, chaque année, un groupe de dévoués arrivait encore à se rassembler lors des festivités du Tết de l’AGEVP, pour offrir un magazine Nhân Bản à ses fidèles lecteurs.
En juin 2013, sous la houlette du président Đặng Quốc Nam, le Bureau Exécutif avait autorisé l’ouverture d’un blog Nhân Bản (nhanban-blog.com) pour accueillir des analyses diverses sur la communauté et la culture. Ce blog avait fonctionné pendant un certain temps avant de cesser toute mise à jour.

Lire aussi/Đọc thêm  1984 – 1993 : retour aux fondamentaux (2)

Evoquant Nhân Bản dans la décennie 2004-2013, il convient de mentionner M. Phan Trí, une personne qui avait beaucoup contribué au mensuel. Il était responsable technique de Nhân Bản du début des années 1990 jusqu’au début des années 2000, laissant son empreinte sur la plupart des numéros mensuels et des éditions spéciales Tết. Certaines années, il avait également assumé le rôle de rédacteur en chef. Le 6 février 2009, il avait mis fin à ses jours, juste deux jours avant les festivités de la nouvelle année du Buffle. Comme il n’avait pas de famille à Paris, ses amis dans l’Association s’étaient unis pour lui organiser des funérailles dignes tout en finançant la venue de quelques membres de sa famille du Vietnam.

Du sang neuf

Comme mentionné précédemment, Nhân Bản n’était plus publié mensuellement depuis la fin de l’année 2004, principalement en raison de problèmes de ressources humaines. Cependant, ce phénomène n’était pas seulement observable dans l’effectif de Nhân Bản mais aussi, dans une certaine mesure, au sein de la Section artistique et plus important encore, dans la gestion générale de l’Association.

En principe, Phạm Minh Quang Nguyên ne voulait assumer la responsabilité de la présidence que pour un mandat de 2003 à 2005. Cependant, à la fin de ce mandat, personne au sein de l’Association “n’osait” se porter candidat à la présidence. Quang Nguyên était donc contraint de traiter les affaires courantes du 20 octobre 2005 au 2 juin 2006, et Trần Ngọc Giáp s’était engagé à faire des efforts pour trouver un remplaçant. N’ayant pas réussi dans ses recherches, Giáp avait dû constituer lui-même le Bureau Exécutif. Heureusement, au cours des mandats suivants, de “nouvelles recrues” étaient venues renforcer les cadres.

Grâce à ces nouvelles recrues, la plupart des activités régulières avaient pu être maintenues. En 2008, l’AGEVP avait collaboré avec plusieurs associations pour célébrer les 60 ans du drapeau jaune à trois bandes rouges, symbole d’un Vietnam libre. Il s’agissait de la deuxième célébration depuis 1998. Au cours des années 2010, 2011 et suivantes, certaines activités étaient initiées ou rétablies par l’Association. Parmi ces activités, on peut citer des cours particuliers de mathématiques, physique-chimie, vietnamien, conversation, cuisine, guitare et même de danse traditionnelle vietnamienne. Bien que semblant anodines, ces activités étaient des sources de ressources humaines contribuant à renforcer les activités traditionnelles de l’Association.

Cours de guitare : une des nouvelles activités

L’apport de “nouvelles recrues” avaient certes renforcé l’effectif du Bureau Exécutif et des comités d’Organisation, mais sur le plan idéologique et en ce qui concerne les opinions sur la situation du pays, l’unanimité devenait également moins évidente. On pouvait mentionner les débats sur l’utilisation du vietnamien ou du français lors des réunions, la décision de saluer ou non le drapeau jaune à trois bandes rouges lors d’événements, la communication avec les étudiants venant du pays et même la collaboration avec les organisations de jeunes pilotées par l’ambassade communiste vietnamienne, les retours au pays, etc.

Lire aussi/Đọc thêm  L'esprit AGEVP

Dans les discussions internes, parfois très animées, les lignes de démarcation n’étaient pas nécessairement entre les générations plus âgées et les plus jeunes, ni nécessairement entre ceux qui avaient beaucoup d’années de présence et ceux qui en avaient moins. Deux personnes de la génération précédente n’étaient pas nécessairement d’accord entre elles, tout comme deux personnes de la génération suivante n’était pas forcément en phase entre elles. Il semble que les lignes de démarcation soient plus marquées en termes de mentalité, de conservatisme ou de progressisme, de loyauté absolue envers la tradition ou de volonté d’innovation pour l’Association.

Rénovation des bases

Beaucoup de débats internes pouvaient également constituer la preuve d’un esprit démocratique et pluraliste au sein de l’Association, surtout qu’après les débats, comme si de rien n’était, une majorité continuait à travailler ensemble à consolider l’Association. Il n’est pas exagéré de dire que depuis l’adoption des nouveaux statuts, les tensions étaient plus réduites. Depuis son adoption lors de la création de l’AGEVP en 1964, les statuts étaient restés inchangés et, bien sûr, n’étaient plus en phase avec le présent. Formé fin 2010 sous la présidence de Nguyễn Ngọc Bách, le Comité de rédaction composé de nombreux cadres expérimentés de l’Association avait mis au point les nouveaux statuts après plusieurs séances de travail. L’Assemblée Générale Extraordinaire du 3 avril 2011 avait ensuite adopté le nouveau document. À ce moment-là, l’AGEVP était sous la présidence de Đặng Quốc Nam.

Les statuts 2011 ont pour caractéristique d’être rédigé en français pour faciliter les formalités de déclaration légale. Une caractéristique encore plus importante est qu’en plus du Bureau Exécutif, les nouveaux statuts prévoient la formation d’un Conseil Consultatif. Cette entité a pour rôles principaux de conseiller le Bureau Exécutif et l’AGEVP sur les stratégies à moyen et long terme, contribuer à pérenniser la mémoire collective et les valeurs morales de l’AGEVP, et jouer un rôle d’alerte en cas de dysfonctionnement de l’AGEVP. Tout comme le Bureau Exécutif, le Conseil Consultatif est également élu par l’Assemblée Générale annuelle parmi les candidats volontaires constitués en liste.

Depuis la création du Conseil Consultatif, les débats internes avaient considérablement diminué, peut-être parce que des questions délicates étaient désormais transférées du Bureau Exécutif au Conseil Consultatif pour recueillir l’avis et les propositions de ce dernier, ou peut-être parce que le Conseil Consultatif avait la capacité d’expliquer en interne les décisions du Bureau Exécutif.

En parlant du remplacement des statuts de 1964, il convient de se souvenir de Nguyễn Trọng Huân, le président qui avait laissé son nom dans ce document initial. Probablement pour saluer cet illustre aîné, le 30 avril 2013, le Bureau Exécutif avait organisé une cérémonie commémorative en son honneur au siège de l’AGEVP.

Ce geste de reconnaissance conclue ainsi de belle façon la décennie 2004-2013 !

Đào Chí Thông

Articles de la même décennie